Parcours Traces. Histoire et sciences sociales

Crédits ECTS : 
60
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 

Présentation

Le Master deuxième année (M2) Traces. Histoire et sciences sociales s’inscrit dans le prolongement de la première année.

Cette deuxième année renforce les aptitudes des étudiants en matière de recherche en sciences humaines et sociales, consolide leurs connaissances et compétences nécessaires au métier d’historien au XXIème siècle, qu’elles soient théoriques et techniques comme la maîtrise d’outils informatiques (bases de données, statistiques, analyse réseau et cartographie) ou critiques (insertion dans des débats historiographiques).

Les enseignements sont dispensés dans le cadre de séminaires et d’ateliers, la volonté étant  d’apporter aux étudiants connaissances et savoir-faire, techniques et savoirs grâce à un pilotage collégial mobilisant tous les enseignants chercheurs qui s’y sont inscrits.

Cette deuxième année s’adresse aux étudiants qui souhaitent se diriger vers les métiers de l’enseignement, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Par ailleurs, les compétences techniques et critiques qui y sont dispensées, la capacité à piloter un projet de longue haleine, et l’apprentissage du travail collectif constituent de véritables atouts pour aborder un marché de l’emploi fortement concurrentiel. Elle permet par exemple d’envisager une carrière professionnelle de futur cadre dans les métiers de la culture, du patrimoine, de l’édition, du journalisme voire de la haute fonction publique.

Les visites sur le terrain, les recherches dans les centres d’archives, les ateliers techniques, la participation aux séminaires, les stages et la rédaction d’un mémoire de recherche scientifique pour valider le diplôme de master, constituent les points forts de cette formation d’excellence.

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les méthodes et les outils de la recherche en histoire (collecte et traitement des données, recension et analyse des sources, constitution de corpus, rédaction de catalogues…),

- Acquérir une solide connaissance dans le domaine de l’histoire moderne et contemporaine,

- Acquérir les méthodes et savoirs des autres sciences sociales (ethnologie, sociologie, science politique…),

- Maîtriser le traitement informatisé des données (bases de données, statistiques, analyse réseau et cartographie),

- Pratiquer le métier d’historien par le passage de l’archive au récit historique,

- Développer une excellente maîtrise de l’écrit (rédaction d’un mémoire de recherche scientifique) et de l’oral,

- Développer des capacités d’analyse, d’interprétation et de synthèse adossées à une réflexion critique.

Conditions d'admission

En M2 :

- Sont admis à faire acte de candidature les étudiants titulaires du M1 Traces. Histoire et sciences sociales sous réserve de l’accord du directeur de recherche et du responsable du master.

- Pour les titulaires d’autres diplômes, l’accès est soumis à l’étude d’un dossier par la commission pédagogique de validation.

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr3.fc @ univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCOvae@univ-montp3.fr

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Responsable(s) de la formation

Frédéric Rousseau (frederic.rousseau @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Histoire (fabrice.marti @ univ-montp3.fr)

Bât. C - Bureau 09
Téléphone : 04 67 14 55 40

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr3.fc@univ-montp3.fr (ufr3.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 89
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master permet l’inscription en thèse de doctorat dans toutes les périodes historiques (selon les dispositions de l’École Doctorale d’accueil). Par son approche interdisciplinaire, ce master constitue une bonne passerelle pour une poursuite d’études dans d’autres disciplines des sciences sociales.

Les étudiants peuvent aussi s’inscrire à la préparation du concours de l’agrégation et viser d’autres concours administratifs de la haute fonction publique.

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les concours de l’enseignement,

- Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les concours de la fonction publique,

- Les métiers de la culture, de la valorisation du patrimoine (médiation et animation culturelles, archives, bibliothèques, documentation…),

- Les métiers de la communication (édition, journalisme…).