Parcours Urbanisme et projet de territoire

Crédits ECTS : 
60
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 

Présentation

Le Master première année (M1) Urbanisme et projet de territoire offre aux étudiants une formation approfondie en aménagement et urbanisme centrée sur les problématiques et les multiples dimensions de l’urbain. Ce master vise à former des étudiants à un large spectre de métiers allant de la planification territoriale aux études urbaines en passant par l’assistance à maîtrise d’ouvrage, et ce dans des domaines variés allant du projet urbain aux questions plus spécifiques d’habitat, du commerce, de l’environnement et des transports.

Il s’adresse aux étudiants qui se destinent à la recherche en géographie et aux métiers de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme.

La première année du master Urbanisme et projet de territoire propose l'acquisition de compétences transversales comme l’analyse des grands enjeux régionaux, nationaux et internationaux de l’urbanisme et de l’aménagement, et la connaissance des outils d’analyse (techniques, sociaux…). C’est précisément dans cette perspective que s’inscrivent les enseignements, les séminaires et les visites de sites.

Savoir-faire et compétences

- Connaître le champ méthodologique et théorique propre de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire,

- Maîtriser les bases de l’ingénierie de projet (diagnostic, phasage, programmation...),

- Connaître les méthodes de l’enquête (plans théoriques, méthodologiques et techniques),

- Connaître les méthodes de la planification (plan local d’urbanisme, schéma de cohérence territoriale, plan de déplacement urbain, plan de prévention des risques naturels et technologique…),

- Connaître les outils de l’aménagement et de l’urbanisme (diagnostic territorial, aménagement foncier, montage et estimation de projets, concertation et consultation du public), de l'habitat social, du commerce, de l’énergie et des transports,

- Utiliser les outils d’analyse technique (cartographie, SIG...),

- Maîtriser les bases juridiques des outils de planification et d'aménagement foncier,

- Être opérationnel en matière d’ingénierie technique du projet urbain

- Développer une excellente maîtrise de l’écrit (rédaction d’un mémoire de recherche scientifique) et de l’oral,

- Avoir des capacités d’analyse, d’interprétation, de synthèse et développer une réflexion critique.

Conditions d'admission

En M1 :

Cette formation est ouverte à la candidature des étudiants titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle.

L'admission en M1 dépend des capacités d'accueil fixées par l'université et est subordonnée à l'examen du dossier du candidat par le jury de sélection de la formation.

Tout étudiant souhaitant candidater en M1, y compris ceux ajournés à la première année de Master, doit déposer son dossier de candidature sur le portail Ecandidat de l'université.

Critères d'évaluation des dossiers de candidature :

  • Adéquation du profil du candidat avec les pré-requis de la formation
  • Prise en compte du parcours académique, des notes de Licence, CPGE, Master 1 (redoublants), du classement et des mentions obtenues, des expériences, de la motivation et du projet professionnel.

 

Pour plus d'informations, consulter les rubriques "Public cible" et "Pré-requis nécessaires".

 

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr3.fc @ univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCOvae@univ-montp3.fr

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Public cible

Licences conseillées pour l'accès au M1 :

- Licence Géographie-aménagement

- Licence Histoire

Pré-requis nécessaires

Pré-requis en termes de connaissances et de compétences :

Connaissances :
 - Maîtrise des bases disciplinaires en géographie humaine et en aménagement.


 - Maîtrise des bases dans les savoirs spécialisés en : géographie urbaine, urbanisme,  géographie politique, économique et sociale.


- Pour les candidats non francophones, le niveau de français B2 est requis.


Compétences :
 - Bases permettant l'approfondissement des méthodes de collecte et de traitement des données quantitatives et qualitatives.


 - Bases permettant l'approfondissement des méthodes de collecte et de représentation des données historiques et spatiales.


 - Bases permettant l'approfondissement de l'analyse des logiques d'acteurs.

Responsable(s) de la formation

Alexandre Brun (alexandre.brun @ univ-montp3.fr)

Isabelle Berry-Chikhaoui (berry-chikhaoui.isabelle @ neuf.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Urbanisme et aménagement (M.geo.ufr3 @ univ-montp3.fr)

Bât. C - Bureau 04A
Téléphone : 04 67 14 24 37

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr3.fc@univ-montp3.fr (ufr3.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 89
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Poursuite d'études possible à l'université Paul-Valéry après le M1 :

- M2 Urbanisme et projet de territoire(sur dossier de candidature)

- M2 Urbanisme, habitat et aménagement (sur dossier de candidature + entretien) à l’UPVD (Université de Perpignan Via Domitia)

- M2 MEEF parcours Histoire géographie (accès possible soumis à condition après avis de la commission pédagogique)

 

Poursuite d’études sur le plan national :

Retrouvez l'intégralité des diplômes nationaux de Master proposés par les établissements d'enseignement supérieur en France :
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M1 :

- Les concours de l’enseignement et de l’éducation,

- Les concours de la fonction publique,

- Les métiers de l’aménagement et de l’urbanisme (planification territoriale, études et diagnostics territoriaux, prospective territoriale, conduite de projet, urbanisme opérationnel, assistance à maîtrise d’ouvrage…),

- Les métiers de la coopération internationale (Maghreb, Afrique occidentale dans les ministères, collectivités territoriales, agences, ONG).