Parcours Histoires militaires et études de défense

Crédits ECTS : 
60
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 

Présentation

Le Master première année (M1) Histoires militaires et études de défense propose aux étudiants une formation approfondie dans les domaines de recherche en histoire militaire sur toute la période moderne et contemporaine.  

Cette formation offre des enseignements théoriques diversifiés permettant d’acquérir les compétences spécifiques à la recherche historique et vise à sensibiliser les étudiants aux multiples facettes de l’histoire militaire.

Cette première année de master s’adresse aux étudiants qui souhaitent à l’issue de la première année s’orienter :

- soit en Master 2 Histoires militaires et études de défense pour poursuivre en doctorat et présenter une thèse,

- soit en Master 2 Défense et sécurité pour entrer dans la vie professionnelle dans l'entreprise ou via les concours de la fonction publique et plus particulièrement ceux des ministères de la Défense (écoles militaires), des Affaires étrangères et de l'Intérieur.

La première année du master initie les étudiants aux méthodes de la recherche et doit leur permettre de présenter en fin d’année un mémoire.

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les méthodes et les outils de la recherche en histoire (collecte et traitement des données, recension et analyse des sources, constitution de corpus, rédaction de catalogues…),

- Acquérir une solide connaissance de la culture et des savoirs en histoire militaire à l’époque moderne et contemporaine,

- Développer une excellente maîtrise de l’écrit (rédaction d’un mémoire de recherche scientifique) et de l’oral,

- Avoir des capacités d’analyse, d’interprétation, de synthèse et développer une réflexion critique.

Conditions d'admission

En M1 :

Cette formation est ouverte à la candidature des étudiants titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle.

L'admission en M1 dépend des capacités d'accueil fixées par l'université et est subordonnée à l'examen du dossier du candidat par le jury de sélection de la formation.

Tout étudiant souhaitant candidater en M1, y compris ceux ajournés à la première année de Master, doit déposer son dossier de candidature sur le portail Ecandidat de l'université.

Critères d'évaluation des dossiers de candidature :

  • Adéquation du profil du candidat avec les pré-requis de la formation
  • Prise en compte du parcours académique, des notes de Licence, CPGE, Master 1 (redoublants), du classement et des mentions obtenues
  • Grille d'évaluation (Parcours, Niveau, Expériences, Motivations, Projet professionnel).

 

Pour plus d'informations, consulter les rubriques "Public cible" et "Pré-requis nécessaires".

 

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr3.fc @ univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCOvae@univ-montp3.fr

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Public cible

Licences conseillées pour l'accès au M1 :

- Licence Histoire

- Licence Droit

- Licence Sciences sociales

- Licence Science politique

- Licence Histoire de l'art et archéologie

Pré-requis nécessaires

Pré-requis en termes de connaissances et de compétences :

- Avoir acquis une culture générale en Histoire à l’échelle régionale, nationale et internationale, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours.


- Avoir développé une réflexion historique, un sens critique et déontologique afin de s’interroger, autrement, sur l’évolution du monde.


- Savoir rassembler, mettre en forme et analyser l’information historique au sein de documents de diverses natures (écrits, inventaires d’archives, statistiques, documents iconographiques, archéologiques…).


- Maîtriser l’art du commentaire et de l’argumentation.


- Comprendre les méthodes et les problématiques des différentes branches de la recherche historique : économique, sociale, culturelle, genre, histoire des sciences et des techniques,…


- Démontrer de bonnes capacités de rédaction et de communication orale afin de présenter clairement une question, un problème, un document, de l’analyser, d’en faire une synthèse claire et argumentée.


- Savoir utiliser les principaux outils documentaires – bibliothèques, ressources électroniques... et traiter scientifiquement des données recueillies.


- Avoir une culture générale de l’histoire des forces armées et des polices, ainsi que du phénomène guerrier et des questions de sécurité.


- Avoir acquis une autonomie dans le travail personnel et une capacité à participer à un travail collectif.


- Maîtriser la langue française au niveau de l’écrit et de l’oral. Pour les candidats non francophones, le niveau de français DALF C1 est requis.

Responsable(s) de la formation

Jean-François Muracciole (muracciole.comparini @ wanadoo.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Histoire (fabrice.marti @ univ-montp3.fr)

Bât. C - Bureau 09
Téléphone : 04 67 14 55 40

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr3.fc@univ-montp3.fr (ufr3.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 89
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Poursuite d'études possible à l'université Paul-Valéry après le M1 :

- M2 Histoires militaires et études de défense (sur dossier de candidature)

- M2 Défense et sécurité (sur dossier de candidature)

- M2 Histoire, relations internationales et sciences sociales (sur dossier de candidature et à condition de maîtriser deux langues)

 

Poursuite d’études sur le plan national :

Retrouvez l'intégralité des diplômes nationaux de Master proposés par les établissements d'enseignement supérieur en France :
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M1 :

- Les concours de l’enseignement,

- Les concours de la fonction publique,

- Les métiers de la défense,

- Les métiers de la culture, du patrimoine, de la gestion de la mémoire et du tourisme (musées, institutions artistiques et culturelles, fonds d’archives, bibliothèques, documentation, édition…).