Parcours Espaces ruraux et développement local

Crédits ECTS : 
60
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 

Présentation

Le Master première année (M1) Espaces ruraux et développement local offre aux étudiants une formation approfondie en géographie et aménagement nécessaire à l’exercice des métiers de l’aménagement et du développement local. Il a pour ambition d’apporter sa contribution à l’animation et à la gestion des territoires ruraux dans un but de développement territorial.

Il s’adresse aux étudiants qui se destinent aux métiers liés à la gestion des territoires et leur permet d’exercer dans les secteurs de l’aménagement rural et du développement local, voire d’accéder à certains concours de la fonction publique territoriale ou de la fonction publique d’État.

L’objectif initial de cette formation vise à donner les compétences nécessaires à de futurs spécialistes et professionnels du développement local aptes à conduire des stratégies en matière de développement local et de gestion de projets.

La première année du master Espaces ruraux et développement local a plus particulièrement pour fonction d’initier les étudiants aux méthodes du diagnostic territorial, à la connaissance du cadre juridique et administratif du développement rural, à l’expertise territoriale par le traitement des données géographiques et par la collecte d’informations (enquêtes) et à la pratique du terrain (excursion, stage) tout en leur permettant de présenter en fin d’année un rapport de stage sous forme d’un véritable mémoire.

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les outils et les méthodes de la recherche et de l’expertise en géographie aménagement (traitement des données, enquête et relevé de terrain, photo-interprétation, analyse quantitative et qualitative, cartographie, SIG...),

- Élaborer des stratégies et conduire des projets de développement local,

- Connaître les règles de fonctionnement des principales structures et maîtriser les logiques des acteurs agissant dans le développement local et l’aménagement rural,

- Se familiariser avec les finances locales et l’économie des projets,

- Avoir une pratique du terrain et des études de cas auprès des collectivités territoriales et des sites pédagogiques,

- Développer une excellente maîtrise de l’écrit (rédaction d’un mémoire de recherche scientifique) et de l’oral,

- Avoir des capacités d’analyse, d’interprétation, de synthèse et développer une réflexion critique.

Conditions d'admission

En M1 :

Cette formation est ouverte à la candidature des étudiants titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle.

L'admission en M1 dépend des capacités d'accueil fixées par l'université et est subordonnée à l'examen du dossier du candidat par le jury de sélection de la formation.

Tout étudiant souhaitant candidater en M1, y compris ceux ajournés à la première année de Master, doit déposer son dossier de candidature sur le portail Ecandidat de l'université.

Critères d'évaluation des dossiers de candidature :

  • Adéquation du profil du candidat avec les pré-requis de la formation
  • Prise en compte du parcours académique, des notes de Licence, CPGE, Master 1 (redoublants), du classement et des mentions obtenues
  • Motivation clairement explicitée
  • Stages réalisés ou expériences
  • Projet professionnel (cohérence avec le parcours académique et les stages et expériences).

 

Pour plus d'informations, consulter les rubriques "Public cible" et "Pré-requis nécessaires".

 

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr3.fc @ univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCOvae@univ-montp3.fr

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Public cible

Licences conseillées pour l'accès au M1 :

- Licence Géographie-aménagement

- Licence Histoire

Pré-requis nécessaires

Pré-requis en termes de connaissances et de compétences :

- Collecte des documents relatifs à la géographie physique et/ou humaine.


 - Formalisation des données géographiques (météorologie, topographie, géologie, etc.).


 - Interprétation des données caractéristiques d’un territoire en intégrant des données statistiques.


 - Participation à des projets de développement et de dynamisation de l’espace, y compris dans le secteur du tourisme.


 - Rédaction des rapports et des notes de synthèse et communication à leur sujet.


 - Décrire et analyser les modes d’occupation des territoires par les sociétés relevant des grandes aires géoculturelles pour comprendre une problématique géographique.


 - Identifier, sur les plans spatial, social, économique et culturel, les grands enjeux environnementaux.


 - Caractériser l'organisation, le fonctionnement et l'interaction de l'environnement et des sociétés à différentes échelles.


 - Mettre en oeuvre les éléments relatifs à la conception, la planification et la programmation liés à une action d’aménagement.


 - Mobiliser les modèles théoriques et méthodologiques propres à la discipline, statistiques, bibliographiques et cartographiques ainsi que les outils d’analyse d’informations à références spatiales (systèmes d’informations géographiques SIG).


 - Se servir aisément de la notion d’échelle.


 - Réaliser la collecte raisonnée de données de terrain en utilisant les outils de l’enquête (élaboration et dépouillement de schémas d’entretiens approfondis et de questionnaires).


 - Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives.


 - Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.


 - Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.


 - Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.


 - Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.


 - Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.


 - Prendre du recul face à une situation.


 - Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.


 - Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet.


 - Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.


 - Développer une argumentation avec esprit critique.


 - Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française. Pour les candidats non francophones, le niveau de français B2 est requis.


 - Comprendre au moins une langue étrangère et s’exprimer aisément à l’oral et à l’écrit dans cette langue.

Responsable(s) de la formation

Pascal Chevalier (pascal.chevalier @ univ-montp3.fr)

Marc Dedeire (marc.dedeire @ univ-montp3.fr)

Stéphane Ghiotti (stephane.ghiotti @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master Gestion des territoires et développement local (M.geo.ufr3 @ univ-montp3.fr)

Bât. C - Bureau 04A
Téléphone : 04 67 14 24 37

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr3.fc@univ-montp3.fr (ufr3.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 89
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Poursuite d'études possible à l'université Paul-Valéry après le M1 :

- M2 Espaces ruraux et développement local (sur dossier de candidature)

- M2 MEEF parcours Histoire géographie (accès possible soumis à condition après avis de la commission pédagogique)

 

Poursuite d’études sur le plan national :

Retrouvez l'intégralité des diplômes nationaux de Master proposés par les établissements d'enseignement supérieur en France :
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M1 :

- Les concours de l’enseignement et de l’éducation,

- Les concours de la fonction publique,

- Les métiers de l’aménagement et du développement local (chargé de mission ou d’études, coordinateur de conception, agent de développement de projets, ingénieur territorial……exerçant en bureaux d’études, agences de développement, agences internationales, ONG, associations de développement, collectivités territoriales, services de l’État, sociétés d’ingénierie…).