Parcours Études chinoises

Crédits ECTS : 
60
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 

Présentation

Le Master deuxième année (M2) mention LLCER (Langues, Littératures, et Civilisations Étrangères et Régionales) regroupe huit parcours de langues : l’allemand, l’anglais, le chinois, l’espagnol, le grec moderne, l’italien, l’occitan et le portugais. Cette formation poursuit l’objectif de former des spécialistes et de jeunes chercheurs de haut niveau dans de nombreux domaines comme la langue, la civilisation, la littérature, la linguistique et la traduction tout en approfondissant les connaissances liées à la culture des pays étudiés en fonction du parcours choisi par les étudiants.

La deuxième année du master Études chinoises a pour objet de former les étudiants à la recherche universitaire et vise à confirmer leurs aptitudes dans une telle activité, en renforçant les acquis de l’initiation aux problématiques et méthodes de recherche et en approfondissant les connaissances des étudiants dans les domaines de la littérature et de la civilisation  du monde chinois, mais aussi de la linguistique, de la traduction et de la traductologie. Elle forme également des traducteurs spécialisés dans le domaine de la littérature et de l’audio-visuel (cinéma, télévision, jeux vidéo…).

Cette formation s’adresse aux étudiants qui souhaitent préparer l’agrégation, poursuivre des études doctorales et qui se destinent à la recherche et à l’enseignement supérieur. Elle permet aussi d’envisager une carrière professionnelle de futurs cadres liée aux métiers de la traduction et de la culture.

En fin de seconde année, les étudiants doivent rédiger un mémoire de recherche pour valider leur diplôme de master ou présenter une traduction originale, selon l’option choisie.

Savoir-faire et compétences

- Acquérir les outils et les méthodes de la recherche,

- Disposer d’une solide culture générale et linguistique,

- Maîtriser la langue et la culture françaises,

- Maîtriser la langue chinoise et la culture des pays chinois,

- Communiquer à l’écrit et à l’oral en français et en chinois,

- Être à même de formuler et de valider des hypothèses de recherche originales,

- Avoir des capacités d’analyse, de synthèse et développer une réflexion critique.

Conditions d'admission

En M2 :

- Sont admis à faire acte de candidature les étudiants titulaires du M1 Études chinoises sous réserve de l’accord du directeur de recherche et du responsable du master.

- Pour les titulaires d’autres diplômes, l’accès est soumis à l’étude d’un dossier par la commission pédagogique de validation.

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr2.fc@univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCOvae @ univ-montp3.fr

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Responsable(s) de la formation

Solange Cruveillé (solange.cruveille @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Master LLCER (master_llcer @ univ-montp3.fr )

Bât. G - Bureau 204
Téléphone : 04 67 14 26 28

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr2.fc@univ-montp3.fr (ufr2.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 60
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Après le M2 :

L’obtention du Master permet l’inscription en thèse de doctorat d’Études culturelles spécialité Chinois (selon dispositions de l’École Doctorale d’accueil).

Finalités professionnelles et débouchés

Après le M2 :

- Les métiers de l’enseignement primaire et secondaire,

- Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche (après la thèse),

- Les concours de la fonction publique,

- Les métiers des langues (traduction : traducteur littéraire, traducteur réviseur, traducteur d’édition),

- Les métiers de la culture (médiation et animation culturelles, information, édition, administration…).

Informations supplémentaires

- Accès à de nombreux échanges internationaux.