Parcours Musicien interprète (L1 à L3)

Crédits ECTS : 
180
Lieu(x) de la formation : 
Montpellier
Composante(s) : 

Présentation

Le parcours Musicien interprète de la licence Musique est organisé afin de combiner l’apprentissage technique, la culture musicologique et la mise en situation en milieu professionnel nécessaires à la formation d’artistes complets.

Il s’adresse, dès la 1ère année de licence, à des étudiants désirant s’orienter vers une carrière de musicien (tout instrument ou chant), et admis sur audition au conservatoire à rayonnement régional de Montpellier-Agglomération dans un niveau fin de cycle III minimum.

Cette formation est proposée en collaboration avec le conservatoire à rayonnement régional de Montpellier, l’orchestre-opéra national de Montpellier.

Depuis la rentrée 2016, un parcours Musicien interprète en chant médiéval accueille en 3ème année de licence des étudiants désireux d’approfondir ou de se spécialiser dans les corpus chantés du Moyen Âge.

Les étudiants sont admis sur entretien.

Cette formation est proposée en collaboration avec le Centre International de Musiques Médiévales – Du ciel aux marges et le conservatoire à rayonnement régional de Montpellier

Savoir-faire et compétences

- Acquérir des connaissances musicologiques et des pratiques musicales,
- Appréhender les exigences du milieu musical professionnel,
- Développer son autonomie et sa créativité en écriture musicale et en interprétation vocale et instrumentale.

Contenu de la formation

Ce parcours  offre un enseignement de spécialité (histoire de la musique, écriture, formation musicale, pratique musicale) pour partie à l’université, pour partie au conservatoire et au CIMM pour les musiques médiévales, des outils méthodologiques (découverte du monde du travail, mise à niveau en informatique) et un enseignement de langues.

Structure des enseignements

Conditions d'admission

Sont admis dans la formation, sous réserve d'autorisation d'inscription (candidature obligatoire sur Parcoursup ou sur le portail Ecandidat selon leur situation), les étudiants :

- titulaires du baccalauréat (toutes séries)

- ou titulaires du DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires)

- ou d’un autre titre admis en équivalence

- ou d'une validation d'acquis professionnels (VAP) : Service universitaire de formation continue (SUFCO) - vap@univ-montp3.fr (vap @ univ-montp3.fr)

+ admission préalable sur audition au conservatoire à rayonnement régional de Montpellier-Agglomération en niveau fin de cycle III minimum entre fin août et début septembre.

L’inscription administrative se fait dans un premier temps dans le parcours Musicologie sur Parcoursup. Après l’admission sur audition au conservatoire, les étudiants s’inscrivent dans le parcours Musicien interprète auprès du secrétariat de Musique.

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr1@univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCO : vae@univ-montp3.fr

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Pré-requis nécessaires

Attendus nationaux

Les attendus sont les connaissances et les compétences nécessaires pour réussir dans chaque filière de l’enseignement supérieur.

Pour une même formation, les attendus sont communs dans toute la France (cadrage national). Ils peuvent être complétés en fonction des spécificités de chaque formation.

Il est attendu des candidats en licence Mention Musicologie :

Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite et orale afin de pouvoir argumenter un raisonnement

Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.

Disposer d’un bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)

Cette mention comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes. La maîtrise d’au moins une langue au niveau baccalauréat est donc indispensable.

Pouvoir travailler de façon autonome, organiser son travail et faire preuve de curiosité intellectuelle

Cet attendu marque l’importance, pour la formation, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence de musicologie laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel. Elle suppose également une ouverture au monde et plus particulièrement au monde de l’art.

Être sensibilisé aux pratiques de la discipline artistique visée

Pré-requis recommandés

L'établissement n'a pas saisi d'attendus locaux

Responsable(s) de la formation

Gisèle Clément (gisele.clement @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Licence Musique (secretariat.musique @ univ-montp3.fr)

Bât. H - Bureau 110
Téléphone : 04 67 14 26 35

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr1.fc@univ-montp3.fr (ufr1.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 70
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Poursuite d'études possible à l'université Paul-Valéry Montpellier 3 :

  • Master première année (M1) :

 - Mention Musicologie

- Mention Études culturelles

 

Poursuite d’études après la licence sur le plan national :

Retrouvez l'intégralité des diplômes nationaux de Master proposés par les établissements d'enseignement supérieur en France :
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Finalités professionnelles et débouchés

La licence générale n’apporte pas toujours toutes les compétences nécessaires à l’exercice d’un métier. C’est pourquoi, vous pouvez faire le choix de postuler pour une troisième année professionnelle (licence professionnelle sur sélection) ou opter après l’obtention de votre licence pour une poursuite d’études en master (recherche, enseignement ou professionnel) selon votre projet professionnel.

Domaines professionnels accessibles après une spécialisation ou une formation complémentaire :

- Métiers de l’enseignement et de la recherche,
- Métiers du spectacle et de la culture (musicien, diffusion, production, programmation, gestion culturelle…),
- Métiers de la fonction publique (filière culturelle),
- Métiers de l’information et de la communication (journalisme musical, documentaliste, édition musicale).

Informations supplémentaires

Ressources documentaires :

De nombreux documents existent et sont à votre disposition dans les CIO et au SCUIO-IP de l’université Paul Valéry – Montpellier, parmi ceux-ci, en voici quelques-uns à consulter :

Transition Lycée-Université

  • Les revues de l'ONISEP :

   
    

Dossiers – Université : bien choisir sa licence

  • Les fiches du CIDJ :

 N°1.61 – Admission Post Bac : mode d’emploi

 N°1.631 – Les études universitaires

Autour de la filière ....

  • Les revues de l’Onisep :

 

 Infosup – Après le Bac, quelles poursuites d’études ?

Ma voie littéraire - Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires http://mavoielitteraire.onisep.fr/

 

Les dossiers – Les études d’art

 

Parcours, construire son avenir – Les métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation

  • Les fiches du CIDJ :

N°2.263 – Les métiers de la musique

N°2.463 – Professeur de musique

Vous pouvez compléter cette bibliographie en consultant la base de données documentaire du SCUIO-IP sur le site de l’université : Formation > Information, Orientation, Insertion > Documentation > Ressources documentaires