Chinois

Crédits ECTS : 
180
Composante(s) : 

Présentation

La licence Langues, Littératures et Civilisations Étrangères et Régionales (LLCER) en chinois est une formation complète qui vise à donner aux étudiants une bonne maîtrise théorique et pratique de la langue chinoise et à apporter de solides connaissances dans les domaines de la littérature, de la civilisation et de la culture du monde chinois.

Elle est principalement axée sur l’étude de la Chine contemporaine et a pour objectif de former des spécialistes de la langue, de la littérature et de la civilisation chinoises désirant travailler dans le monde chinois ou à son contact et ce, dans toutes les branches professionnelles.

La première année de cette formation s’adresse à un public débutant ; des parcours particuliers sont proposés aux étudiants qui ont suivi au lycée un cursus de chinois LV1, LV2 ou LV3.

Les étudiants non-débutants doivent se signaler dès la pré-rentrée afin que l’équipe enseignante puisse leur proposer des cours adaptés à leur niveau.

Une excellente maîtrise du français écrit et oral, de grandes capacités de lecture et bien entendu un intérêt certain pour l’Asie en général et le monde chinois en particulier sont nécessaires.

Sur place, les étudiants disposent d’une bibliothèque de chinois et de laboratoires de langue. Afin de parfaire leur niveau, ils ont, en cours d’études, la possibilité de partir en Chine (séjours linguistiques, programmes d’échanges Erasmus +, assistants à l’étranger à partir du niveau Master).

À partir de la deuxième année, les étudiants suivent aussi des enseignements  de préprofessionnalisation : Métiers de l’enseignement, Français Langue Étrangère (FLE), etc.

Savoir-faire et compétences

- Acquérir une solide culture en langue, littérature et civilisation du monde chinois,

- Acquérir des capacités d’analyse littéraire et de synthèse,

- Développer des compétences dans le domaine de la traduction,

- Maîtriser la compréhension écrite et orale de la langue chinoise,

- Maitriser l’expression écrite et orale tant en chinois qu’en français.

Contenu de la formation

La première année de licence offre des enseignements approfondis de langue (grammaire, traduction, techniques de communication écrite et orale), littérature, civilisation et culture du monde chinois.

Elle offre également des cours portant sur la culture générale, la découverte du monde du travail, l’informatique et l’étude d’une autre langue (vivante ou ancienne).

À partir de la deuxième année, la place des enseignements de Chinois devient de plus en plus importante.

Structure des enseignements

Conditions d'admission

Sont admis dans la formation, sous réserve d'autorisation d'inscription (candidature obligatoire sur Parcoursup ou sur le portail Ecandidat selon leur situation), les étudiants :

- titulaires du baccalauréat (toutes séries)

- ou titulaires du DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires)

- ou d’un autre titre admis en équivalence

- ou d'une validation d'acquis professionnels (VAP) : Service universitaire de formation continue (SUFCO) - vap@univ-montp3.fr (vap @ univ-montp3.fr)

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr2.fc @ univ-montp3.fr

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCO : vae @ univ-montp3.fr

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Pré-requis nécessaires

Attendus nationaux

Les attendus sont les connaissances et les compétences nécessaires pour réussir dans chaque filière de l’enseignement supérieur.

Pour une même formation, les attendus sont communs dans toute la France (cadrage national). Ils peuvent être complétés en fonction des spécificités de chaque formation.

Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :

Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement

Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.

Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)

Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.

Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)

Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.

Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère

Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.

Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde

L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.

Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe

Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Pré-requis recommandés

Attendus locaux

- Capacité à la structuration des idées à l’écrit et à l’oral

- Notes très satisfaisantes en cycle de terminal dans les disciplines suivantes : Langues étrangères et régionales, français, Histoire-géo, philo

- Intérêt pour l’interculturalité et pour l’actualité nationale et internationale

- Aptitude à la communication orale

- Travail en équipe et grande capacité de travail personnel et de concentration

- Esprit d’initiative

- Adaptabilité

Responsable(s) de la formation

Frédérique Gilbank (frederique.gilbank @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Licence LLCER Chinois (secretariat_etudes_chinoises @ univ-montp3.fr)

Bât. G - Bureau 205
Téléphone : 04 67 14 21 18

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr2.fc@univ-montp3.fr (ufr2.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 60
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Poursuite d'études possible à l'université Paul-Valéry Montpellier 3 :

  • Master première année (M1) :

- Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales parcours Études chinoises

- Mention MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) second degré parcours Chinois

- Mention Français langue étrangère parcours Didactique du français langue étrangère et langue seconde

- Mention Humanités numériques parcours Médiation numérique et ingénierie pédagogique

- Mention Études culturelles

Poursuite d’études après la licence sur le plan national :

Retrouvez l'intégralité des diplômes nationaux de Master proposés par les établissements d'enseignement supérieur en France :
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Poursuite d'études à l'étranger

- Étudier à l’étranger : Accords de coopération avec East China Normal University (ECNU) à Shangai et avec l’Université des langues étrangères de Dalian.

Finalités professionnelles et débouchés

La licence générale n’apporte pas toujours toutes les compétences nécessaires à l’exercice d’un métier. C’est pourquoi, vous pouvez opter après l’obtention de votre licence pour une poursuite d’études en master (recherche, enseignement ou professionnel) selon votre projet professionnel.

Cependant, après la licence nos étudiants s’acheminent vers différents métiers :

- Métiers de l’enseignement (professeur des écoles, professeur de collège et de lycée, enseignant-chercheur à l’université, chercheur),
- Métiers de la traduction et de l’interprétariat (pour ces secteurs d’activités, il est fortement conseillé d’être bilingue voire trilingue),
- Métiers de la fonction publique (d’État, territoriale, européenne et internationale),
- Métiers de la culture et du patrimoine (chargés de mission dans des collectivités territoriales, valorisation du patrimoine culturel),
- Métiers du secteur économique et commercial,
- Métiers du tourisme.

Informations supplémentaires

Ressources documentaires :

De nombreux documents existent et sont à votre disposition dans les CIO et au SCUIO-IP de l’université Paul Valéry – Montpellier, parmi ceux-ci, en voici quelques-uns à consulter :

Transition Lycée-Université

  • Les revues de l'ONISEP :

                  

Dossiers – Université : bien choisir sa licence

  • Les fiches du CIDJ :

 

 N°1.61 – Admission Post Bac : mode d’emploi

 N°1.631 – Les études universitaires

Autour de la filière ....

  • Les revues de l’Onisep :

Infosup – Après le Bac, quelles poursuites d’études ?

Parcours, construire son avenir – Les métiers des langues et de l'international

Parcours, construire son avenir – Les métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation

Ma voie littéraire - Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires http://mavoielitteraire.onisep.fr/

  • Les fiches du CIDJ :

N°2.661 – Les études de langues

N°1.915 – J’aime les langues étrangères

N°2.41 – Les métiers de l’enseignement

N°2.662 – Traducteur et interprète

Vous pouvez compléter cette bibliographie en consultant la base de données documentaire du SCUIO-IP sur le site de l’université : Formation > Information, Orientation, Insertion > Documentation > Ressources documentaires