Parcours Cultures des mondes antiques et médiévaux (L1 à L3)

Crédits ECTS : 
180
Composante(s) : 

Présentation

Le parcours Cultures des mondes antiques et médiévaux, au sein de la licence Humanités, initie une nouvelle formation, qui permet d’obtenir un diplôme de licence fondé sur la culture des mondes antiques et médiévaux, sous leurs différentes formes – linguistique, littéraire, historique et culturelle.

Il s’agit en effet de prendre en compte, dans un même mouvement, toutes les facettes d’une société, ce que les filières « traditionnelles » n’appréhendent que partiellement, soit par la langue et la littérature, soit par l’histoire, soit par l’archéologie et l’histoire de l’art.

Ce parcours s’adresse en priorité aux étudiants particulièrement intéressés par cette période de l’histoire des sociétés, qu’ils aient ou non pratiqué une, voire deux langue(s) ancienne(s).

À nouveaux parcours, nouveaux débouchés. Certes les étudiants qui le souhaitent pourront toujours s’orienter vers les concours de recrutement en Lettres ; leur sont également ouverts les débouchés classiques des filières d’archéologie et d’histoire de l’art.

Mais ces étudiants pourront également préparer, dès le niveau Master, le concours de conservateur du Patrimoine ou celui de conservateur des bibliothèques, deux concours de recrutement qui offrent des débouchés professionnels appréciables en région.

 

Savoir-faire et compétences

- Maîtriser les langues anciennes (latin ou grec),
- Maîtriser l’expression orale et écrite en français,
- Maîtriser les méthodes et les outils d’analyse de base en archéologie, histoire de l'art et littérature (antique et moderne),
- Connaître les civilisations antiques et médiévales, leur histoire et leur culture.

 

Contenu de la formation

La première année de licence est pluridisciplinaire avec un tronc commun aux licences de lettres, intégrant des enseignements d’archéologie et d’histoire de l’art. Elle offre également un enseignement de spécialité (langue latine ou grecque et culture antique), des outils méthodologiques (découverte du monde du travail, mise à niveau en informatique) et un enseignement de langues.

À partir de la deuxième année, la spécialité prend progressivement une place prépondérante. Les étudiants bénéficient ainsi au cours des deux premières années de la licence d’une formation progressive, approfondie et diversifiée, ouverte à la fois sur la langue et la littérature d’un côté et, de l’autre sur l’archéologie et l’histoire de l’art pour l’Antiquité et le Moyen-Âge.

En troisième année, ce parcours, tout en offrant un approfondissement des savoirs dans les domaines fondamentaux, s’attachera à ménager des ouvertures sur le monde professionnel par une préprofessionnalisation axée sur les exercices fondamentaux des concours de conservateur (dissertation de culture générale et note de synthèse).

 

Structure des enseignements

Conditions d'admission

Sont admis dans la formation, sous réserve d'autorisation d'inscription (candidature obligatoire sur Parcoursup ou sur le portail Ecandidat selon leur situation), les étudiants :

- titulaires du baccalauréat (toutes séries)

- ou titulaires du DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires)

- ou d’un autre titre admis en équivalence

- ou d'une validation d'acquis professionnels (VAP) : Service universitaire de formation continue (SUFCO) - vap@univ-montp3.fr (vap @ univ-montp3.fr)

Vous êtes salarié (du public ou du privé) ou demandeur d’emploi et vous souhaitez vous inscrire à l’université, contactez le SUFCO : ufr1.fc @ univ-montp3.fr (ufr1.fc @ univ-montp3.fr)

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est possible, contactez le SUFCO : vae @ univ-montp3.fr (vae @ univ-montp3.fr)

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD

Pré-requis nécessaires

Attendus nationaux

Les attendus sont les connaissances et les compétences nécessaires pour réussir dans chaque filière de l’enseignement supérieur.

Pour une même formation, les attendus sont communs dans toute la France (cadrage national). Ils peuvent être complétés en fonction des spécificités de chaque formation.

Il est attendu des candidats en licence Mention Humanités :

Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite et orale afin de pouvoir argumenter un raisonnement

Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir analyser, argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.

Disposer d’un bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)

Cette mention comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes ; la maîtrise d’au moins une langue au niveau baccalauréat est donc indispensable.

Être intéressé par la démarche scientifique

Cette mention suppose la capacité à comprendre et produire des raisonnements logiques et argumentés à partir de données et de concepts issus de différentes disciplines.

Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les sciences humaines

La licence Humanités a pour objet l'étude et la compréhension du phénomène humain, dans toute sa richesse, sa diversité et sa complexité.

Pouvoir travailler de façon autonome, organiser son travail et travailler en équipe

Cet attendu marque l’importance, pour la formation en humanités, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la formation en licence Humanités laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Pré-requis recommandés

Attendus locaux

Parcours Mondes antiques et médiévaux :

- Capacité d’adaptation aux différentes disciplines du cursus, dans leur diversité (langue ancienne latine ou grecque, littérature antique et moderne, archéologie)

– Aptitude au travail en autonomie, impliquant assiduité, participation aux cours, rendu des travaux demandés à l’étudiant, capacité à produire des recherches personnelles sur toute thématique liée aux mondes antique et médiéval

Responsable(s) de la formation

Flore Kimmel-Clauzet (flore.kimmel @ univ-montp3.fr)

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat Licence Lettres classiques (secretariat.lettres-classiques @ univ-montp3.fr)

Bât. H - Bureau 120
Téléphone : 04 67 14 54 63

Salariés, demandeurs d'emploi, alternants : ufr1.fc@univ-montp3.fr (ufr1.fc @ univ-montp3.fr)

Bâtiment B (4ème étage)
Téléphone : 04 67 14 55 70
Site web : SUFCO

Poursuite d'études

Poursuite d'études possible à l'université Paul-Valéry Montpellier 3 :

  • Master première année (M1) :

 - Mention Lettres parcours :

  • Lettres et humanités
  • Littératures française et comparée
  • Lettres, métiers du livre et de l'édition

- Mention Psychanalyse

- Mention Esthétique

- Mention Humanités numériques parcours Médiation numérique et ingénierie pédagogique

- Mention Mondes anciens parcours :

  • Archéologie de la méditerranée antique

  • Histoire de la méditerranée antique

- Mention Mondes médiévaux parcours Histoire et histoire de l'art des mondes médiévaux (Occident, Orient)

- Mention MEEF (Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) second degré parcours Lettres classiques et modernes

- Mention Études culturelles

 

Poursuite d’études après la licence sur le plan national :

Retrouvez l'intégralité des diplômes nationaux de Master proposés par les établissements d'enseignement supérieur en France :
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Finalités professionnelles et débouchés

La licence générale n’apporte pas toujours toutes les compétences nécessaires à l’exercice d’un métier. C’est pourquoi, vous pouvez faire le choix de postuler pour une troisième année professionnelle (licence professionnelle sur sélection) ou opter après l’obtention de votre licence pour une poursuite d’études en master (recherche, enseignement ou professionnel) selon votre projet professionnel.

Domaines professionnels accessibles après une spécialisation ou une formation complémentaire :
- Métiers du livre,
- Métiers de la culture et du patrimoine,
- Métiers de la fonction publique (filière culturelle) : concours de conservateur du patrimoine, concours de conservateur des bibliothèques...,
- Métiers de l’enseignement (primaire et secondaire),
- Métiers de l’information et de la communication.

Informations supplémentaires

Ressources documentaires :

De nombreux documents existent et sont à votre disposition dans les CIO et au SCUIO-IP de l’université Paul Valéry – Montpellier, parmi ceux-ci, en voici quelques-uns à consulter :

  • Revues de l’Onisep :

 

Infosup – Après le bac L

Ma voie littéraire - Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires http://mavoielitteraire.onisep.fr/

 

Parcours, construire son avenir – Les métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation

Parcours, construire son avenir – Les métiers de la culture et du patrimoine

 

 Parcours, construire son avenir – Les métiers de l'édition et du livre

 

  • Les fiches du CIDJ :

N°2.636 – Les études de lettres et de philosophie

N°1.915 – J’aime lire, écrire

N°1.911 – J’aime l’histoire

N°2.41 – Les métiers de l’enseignement

N°2.678 – Les métiers du livre et de l’édition

Vous pouvez compléter cette bibliographie en consultant la base de données documentaire du SCUIO-IP sur le site de l’université : Formation > Information, Orientation, Insertion > Documentation > Ressources documentaires